L’herbier

L’herbier consiste en une collection de fleurs et de feuilles desséchées et aplaties qui sont conservées entre des feuillets afin d’étudier la botanique.

Quand on aime les fleurs que ce soit pour leurs beauté, leurs couleurs ou leurs odeurs on à qu’une envie c’est de pouvoir les garder avec nous le plus longtemps possible. Il y a une multitude de possibilité créative pour ça. Alors que nous sommes de nouveau en confinement, j’avais envie de proposer ici une activité pour occuper petits et grands.

Avec l’herbier vous allez pouvoir au grès des saisons vous constituer un vrai recueil digne d’un grand botaniste. Il vous permettra de connaître la nature qui vous entour et d’étudier la forme, les couleurs des fleurs et des feuillages…

Je vous laisse aller lire mon article sur les fleurs séchées pour savoir comment bien cueillir vos fleurs, on partira sur le même concept. Faites cependant attention certaines fleurs sont protégées et ne peuvent pas être ramassées.

Pour la réalisation de votre herbier

– Un livret (pour ma part je l’ai pris en kraft j’adore le rendu)
– Colle blanche / masking tape
– Stylo noir
– Feuilles blanches
– Gros dictionnaire / presse herbier
– Photos (option)

Choisissez vos feuillages, pétales, fleurs et disposez les entre deux feuilles blanches de papier. Insérez le tout sous un bon vieux gros dictionnaire ou une pile de livre. Attention n’utilisez pas de papier type sopalin car souvent ce papier absorbant à des motifs et ils pourraient se transférer sur votre feuillage. Pour ma part j’utilise des chutes de tissu en coton. Ça fait aussi très bien le job !
Une fois vos fleurs et feuillages pressées il vous faudra patientez une semaine.

Après si comme moi vous adorez toujours en mettre plus, n’hésitez pas à raconter l’histoire autour de votre cueillette. Avec qui vous étiez et ou ? en foret ? chez papi & mamie ? comme un petit journal. Pourquoi pas ajouter des photos de vos promenades.

Voila, j’espère que cette petite activité va vous plaire. Un très bon moyen pour prendre l’air, apprendre et faire autre chose que d’être sur des écrans surtout en cette période. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez craqué pour l’herbier.

Les fleurs séchées

Fleur : nom féminin – Production délicate, souvent odorante, des plantes à graines qui portent l’organe reproducteur.

Vous l’avez peut être remarqué mais depuis maintenant deux trois ans les fleurs séchées ont fait leurs grand retour. On les retrouve partout : fleuriste, boutique de décorations, magasines…

Je dois avouer que mon histoire n’a pas vraiment commencé par cet effet de mode. Après avoir longuement réfléchie à une réorientation professionnelle dans le monde de la fleuristerie et n’ayant pas pu / pas eu le temps de le faire proprement. La seule option pour moi d’assouvir cette passion aurait été de me débrouiller par moi-même. Seulement un problème est vite survenu. Les fleurs sont des végétaux périssables et bien sûr la question de stockage s’annonçait difficile à réaliser.

D’où m’est venue l’idée de me lancer dans les fleurs séchées, qui elles resteraient avec le temps. Se composeraient avec les saisons, les couleurs et mes envies. De nature un peu bohème elles apportent ici et là une touche de décoration nature dans les pièces de la maison.

En fait rien de plus simple que de réaliser un bouquet.
Quelques règles simples vous permettrons de vous lancer

Sortez prendre le grand air, respirez et regardez autour de vous.

Les plantes et les fleurs que vous souhaitez utiliser pour votre futur bouquet doivent être cueillies par temps sec et ensoleillé de préférence en fin de matinée. L’humidité n’est pas votre allié et ne fera que rallonger le temps de séchage.

Une fois vos fleurs choisies faites les sécher, la tête en bas. On appelle ça le séchage à l’air. Choisissez un endroit frais et bien aéré (garage – grenier). N’hésitez pas à les sécher en bottes ou tiges par tiges. Attention : les fleurs prêtent à être séchées ne doivent pas voir la lumière du jour. Le soleil va abimer la couleur des pétales.

Le temps de séchage dépend des variétés de votre cueillette.
Plus les fleurs sont fines moins de temps vous attendrez. (1 à 2 semaines).

vos fleurs prêtes créez votre bouquet de façon à ce que les couleurs soient harmonieuses entres elles. N’oubliez pas, vous pouvez également faire sécher des feuillages qui apporteront du mouvement et de l’épaisseur à votre composition.

Bien sur vous avez toujours l’option d’acheter vos fleurs déjà séchées en botte. cela vous ouvre un plus grand choix dans les variétés mais également pour les couleurs. Ou quand bien même vous avez envie de vous lancer dans expérience du séchage rien ne vous interdit d’acheter des fleurs fraiches et de les faire sécher. Attention toutes les fleurs ne se sèchent pas demandez conseil à votre fleuriste.

Bienvenue

Autodidacte dans l’univers de l’art floral.

Bonjour à tous et bienvenue. Je me présente : Agathe passionnée et créative. Je me suis découverte la passion de l’art floral il y à maintenant deux ans. Mon esprit créatif m’a toujours emmenée sur le chemin de l’art. Aquarelle, dessin, photographie, scrapbooking et j’en passe. En général la chose qui ressort le plus c’est ma passion pour les couleurs. J’aime les associer et rendre les choses harmonieuses. C’est une sorte de thérapie douce et agréable qui m’apaise. J’aurais plaisir à vous faire découvrir ma passion des fleurs et également d’autres passions créatives qui je l’espère nous permettrons de discuter et d’échanger ensemble.